Balg

Balg, Tabea Steiner, Bücherlese, 2019

S’installer dans un village à la campagne pour élever son enfant : le rêve de beaucoup de trentenaires. Celui d’Antonia et Chris ne durera néanmoins pas longtemps. Épuisés depuis la naissance de leur fils et se sentant rapidement isolés, les tensions montent. La séparation est inévitable. Chris retourne en ville, Antonia élève seule Timon dans le village de son enfance. Elle manque d’argent, son quotidien l’oppresse. Timon se révèle difficile, violent, le genre de mioche (« Balg ») que les autres mères aimeraient garder à distance de leurs enfants. Personne n’entend la souffrance de Timon, sauf peut-être Valentin, le facteur, qui fut l’instituteur d’Antonia. Une relation fragile se noue entre Timon et lui, mais au village on voit cela d’un très mauvais œil, on ne dit rien bien sûr, mais quand on pense à ce qui s’est passé autrefois…

Présentation et essai de traduction disponible sur demande.